Coquillage d’allaitement et peau sensible : ce qu’il faut savoir

Vous allaitez votre bébé et votre poitrine vous fait mal ? Pour soulager ces douleurs, les coquillages d’allaitement sont la solution qu’il vous faut ! 

Recommandés par 9 sage-femmes sur 10, ce dispositif médical naturel soigne les crevasses et l’hypersensibilité des mamelons. En cas de peau sensible, ils évitent d’irriter la peau, contrairement aux protège-mamelons classiques comme en silicone. De quoi vous permettre de continuer à allaiter votre bébé en toute tranquillité.  

Coquillage d’allaitement : qu’est-ce que c’est exactement ?

Coquille allaitement

Les coquillages d’allaitement sont de véritables coquillages naturels, similaires à ceux qu’on peut trouver sur une plage. Pour devenir un dispositif médical, ils sont soigneusement récoltés, traités et polis afin d’accompagner au mieux toutes les mamans. 

Ces accessoires se posent dans le soutien-gorge, directement sur les mamelons. Leur origine remonte aux pays scandinaves, où les femmes des îles mettaient une coquille de mollusque sur chaque mamelon pour recueillir les fuites de lait et soulager les douleurs. 

Aujourd’hui, l’utilisation des coquillages d’allaitement s’est largement démocratisée. Leur popularité repose sur leurs nombreux bienfaits, mais aussi sur le fait qu’ils sont des protège-mamelons 100% naturels, contrairement à ceux en silicone. 

Quels sont les bienfaits des coquillages d’allaitement ?  

Récolte les pertes de lait maternel

Grâce à leur côté légèrement bombé, les coquillages d’allaitement recueillent les petites perles de lait qui coulent au fil de la journée. Cela leur permet de remplacer les coussinets d’allaitement en tissus. 

Les coquillages d’allaitement empêchent ainsi les taches sur les vêtements et permettent au lait de rester en contact avec la peau. 

Soigne les crevasses

Une étude menée au Brésil a montré que, sur 100 femmes, la cicatrisation des crevasses du mamelon s’accélère dès le troisième jour grâce aux coquillages d’allaitement (1). Un soin possible grâce aux bienfaits du lait maternel qui est à la fois hydratant, anti-inflammatoire et antioxydant. 

Soulage les douleurs

La même étude révèle que les femmes qui utilisent ses protèges-mamelons ont moins de douleurs liées à l’allaitement. Cela augmente les chances de mener à terme l’allaitement et réduit les risques de sevrage précoce. 

Si le sujet de l’allaitement prolongé vous intéresse, consultez notre article à ce sujet ! C’est ici -> allaitement prolongé : avantages et considérations.  

Réduit l’inconfort durant l’allaitement

L’allaitement peut causer des engorgements, des montées de lait et une hypersensibilité des mamelons. L’utilisation des coquillages d’allaitement réduit ces inconforts et permet aux mères d’allaiter leurs bébés sans que cela devienne une charge mentale. 

Protège les mamelons sensibles

Les coquillages d’allaitement en nacre forment un cocon protecteur autour des mamelons. Ils protègent le bout des seins des irritations et des frottements, et apportent un confort tout au long de la journée.

Peut-on porter des coquillages d’allaitement en cas de peau sensible ?

Peau sensibilisée à cause de l’allaitement

La sensibilité des mamelons est fréquente pendant l’allaitement, mais il est possible de la réduire, voire de la prévenir (2). Cette sensibilité est souvent causée par des lésions apparues au début de l’allaitement en raison d’une mauvaise prise du sein par bébé. La langue, les gencives et les lèvres du nourrisson créent une friction avec la peau de la mère, ce qui peut provoquer des lésions sensibles.

Dans ce contexte, les coquillages d’allaitement peuvent apaiser la sensibilité cutanée grâce à leurs nombreux bienfaits. Ils deviennent ainsi de véritables accessoires qui impactent le lien mère-enfant. Cependant, en parallèle, il est également important de corriger la position du bébé pour éviter les frictions. 

Si vous êtes confrontée à ce problème, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé (sage-femme, expert en lactation, médecin spécialisé) pour améliorer les tétées. 

Peau naturellement sensible

Environ 50 % des femmes ont une hypersensibilité cutanée (3), c’est-à-dire une peau naturellement sensible. Bien que cette sensibilité concerne principalement le visage, elle peut également affecter d’autres zones du corps, y compris la poitrine.

Concrètement, une peau sensible présente un dysfonctionnement du système nerveux cutané. La peau réagit non seulement aux frictions, mais aussi aux éléments climatiques tels que le soleil ou le froid. 

Si vous vous reconnaissez dans cette description, il est possible que vous ayez une hypersensibilité cutanée. Pour préserver votre peau durant l’allaitement, il est recommandé d’adopter les gestes suivants :

  • Maintenir une bonne hygiène
  • Éviter l’exposition au soleil sans protection
  • Utiliser des soins adaptés sans produits chimiques
  • Éviter la pollution
  • Utiliser des coquillages d’allaitement

Les coquillages d’allaitement aident à maintenir la peau autour des mamelons hydratés et la protègent des agressions extérieures ! En parallèle des coquillages, vous pouvez également utiliser la lanoline. Cette crème est une alliée incontournable des mamans grâce à ses vertus apaisantes.

Rejoignez les nombreuses femmes qui font confiance à Babig et à sa lanoline pure, pour profiter à 100% de ses bienfaits.

Lanoline pure 100%
Lanoline pure et coquillages d’allaitement BABIG

Comment utiliser des coquillages d’allaitement ?

Choisir la bonne taille

Les coquillages d’allaitement sont disponibles en plusieurs tailles pour s’adapter à toutes les morphologies. Bien qu’il n’existe pas de table de mesure universelle pour ces coquillages, il existe une astuce pour choisir la bonne taille :  

  • mesurer son aréole, c’est-à-dire la partie brunâtre autour du mamelon, et sélectionner un coquillage correspondant.

Un coquillage d’allaitement de la bonne taille doit recouvrir l’aréole du mamelon, ni plus ni moins. Pour vous aider, nous avons préparé un tableau des tailles en fonction de la taille de votre aréole : 

Stériliser les accessoires avant utilisation

Bien que les coquillages soient traités et stériles, cette étape est recommandée. On n’est jamais trop prudent ! Après avoir choisi vos coquillages, plongez-les dans de l’eau chaude puis séchez-les avec un chiffon propre pour les stériliser. 

Porter les coquillages en journée

Placez les coquillages d’allaitement dans votre soutien-gorge, la partie bombée vers l’extérieur pour que la courbe soit en contact avec le mamelon. Ajustez-les pour éviter les fuites et assurez-vous qu’ils recouvrent toute l’aréole.

Nourrir bébé en toute tranquillité

Au moment de la tétée, retirez les coquillages et allaitez votre bébé en toute tranquillité. Remettez les coquillages une fois terminée pour que leurs bienfaits agissent directement sur la peau, qui est souvent irritée après l’allaitement.

Pour soulager les irritations et prévenir les cicatrices, n’hésitez pas à utiliser de l’huile de baobab ! Riche en acides gras, elle offre des propriétés cicatrisantes, nourrissantes et hydratantes (4). 

 

Nettoyer les coquillages régulièrement

Un coquillage poli à la main est un petit bijou. Pour en prendre soin, suivez les instructions du fabricant pour le nettoyage. En général, il est recommandé de les rincer à l’eau claire chaque jour, puis de les sécher avec un chiffon propre et sec.

Conseil : Évitez de dormir avec les coquillages d’allaitement, car leur rigidité peut provoquer un inconfort pendant la nuit.

 

  1. https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/jmwh.12644   
  2. https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/Allaitement_rap.pdf 
  3. https://dermomedicalcenter.com/blog/peau-sensible-symptomes-causes-traitements/ 
  4. https://www.passeportsante.net/huiles-vegetales-g152/Fiche.aspx?doc=huile-baobab  

A lire aussi