Découvrez l’histoire et l’origine des coquillages d’allaitement

histoire et origine coquillage allaitement

Les coquillages d’allaitement sont les alliés n°1 des mamans allaitantes. Vous avez sûrement déjà entendu parler de ces accessoires en nacre qui soulagent les douleurs liées à l’allaitement, telles que les crevasses, les engorgements, les pertes de lait et l’hypersensibilité. Le coquillage d’allaitement est un remède naturel et efficace. Mais d’où vient-il ? Qui l’utilise ? Voici tout ce qu’il faut savoir !

Coquillages d’allaitement : à quand remonte leur origine ?

Le coquillage d’allaitement tire son origine des pays scandinaves, et plus précisément des îles Féroé. Aujourd’hui province du Danemark, ces îles ont été habitées il y a plus d’un millénaire. Dès lors, la population s’est développée en fonction de son environnement et de ce qu’il offrait : la mer et les poissons, la verdure et les plantations, mais aussi la plage et ses nombreux coquillages !

Les femmes de l’archipel ont commencé à utiliser les coquillages en nacre pour soulager les crevasses et réduire les pertes de lait. Un coquillage naturel était pris, nettoyé et taillé pour ensuite être porté par les mamans scandinaves.

D’où viennent les coquillages d’allaitement actuels ?

De nos jours, les coquillages d’allaitement proviennent principalement du Pacifique du Sud, mais ils peuvent également être originaires de France ou d’autres régions. Ils ne sont pas « fabriqués » à proprement parler, car ce sont des produits 100% naturels.

Leur production reste relativement simple : le coquillage en nacre est nettoyé, puis il est poli pour être taillé et ensuite traité. Après avoir passé ces quelques étapes, il est prêt à être porté sur les mamelons pour soulager les désagréments de l’allaitement.

Les bienfaits des coquillages d’allaitement

Donner le sein à bébé est un instant magique qui a toutefois son lot de difficultés. Le corps des mamans est prêt à allaiter, mais plusieurs douleurs peuvent apparaitre…et les coquillages d’allaitement sont de véritables alliés dans ces moments-là !

Tout d’abord, le coquillage d’allaitement recueille les pertes de lait, qui évite ainsi les taches sur les vêtements et maintient le lait en contact avec la peau. Une fois le lait recueilli, il contribue à soigner et soulager les douleurs des crevasses.

Ces micro lésions surviennent parfois pendant l’allaitement, notamment lorsque bébé tète. Elles apparaissent sur les mamelons et les rendent hypersensibles, voire douloureux. En portant un coquillage d’allaitement, les mères hydratent les crevasses et les soignent grâce aux nombreuses vertus du lait maternel.

Et pour cause, le lait maternel est antiseptique, hydratant et agit comme un désinfectant totalement naturel ! Outre le fait de soulager les douleurs du mamelon, les coquillages d’allaitement protègent aussi le bout des seins sensibles. Cette zone devient très délicate durant l’allaitement et la moindre sensation de toucher est multipliée. Avec la coque robuste du coquillage d’allaitement, les mères n’ont plus à craindre le frottement des vêtements sur les mamelons ou les chocs potentiels qui peuvent survenir durant la journée. Une tranquillité d’esprit assurée !

Bout de sein et coquillage d’allaitement
Bout de sein et coquillage d’allaitement : que choisir ?

Coquillage d’allaitement : un accessoire fait pour les femmes

Vous l’aurez compris, l’histoire des coquillages d’allaitement ne date pas d’hier. Ce remède est un véritable accessoire féminin à part entière.

Les femmes peuvent dire adieu aux protège-mamelons disgracieux et peu pratiques. Ici, ce sont de véritables bijoux qui accompagnent les mamans au quotidien. Sans oublier que certains coquillages d’allaitement, comme ceux présentés par Babig, sont des dispositifs médicaux prouvés !

A lire aussi